Rocher St Michel et Ste Colombe par le col St Ange Jeudi17 Avril 2014 animée par Monique L.

Le temps est superbe, même pas  froid au lieu de RV de Sisteron ! Nous sommes 15 à partir vers Orpierre . C’est les vacances, beaucoup de monde, des « alpinistes » car Orpierre est internationalement connu pour ses sites d’escalade.

Nous nous retrouvons seuls sur le chemin qui nous mène tranquillement vers le Rocher de St Michel. La progression se fait doucement mais peu à peu le sentier devient raide et l’accès au sommet (1216 m) à travers les buis est sportif. La vue nous récompense de nos efforts !

Puis, après la montée – la descente.. ! Nous contournons le massif de Bouzon, jumeau de St Michel et arrivons au col de Beynaves (1070 m). Nous prenons le Gr 946 en direction du col de l’Ange. Montée agréable dans une forêt accueillante. Arrivée au col (1238 m), l’endroit est propice à l’arrêt pique nique.

Après les douceurs et breuvages réconfortants, nous quittons le GR et prenons le sentier qui monte sur la crête. Comme promis, ce sentier est aérien et présente quelques difficultés qui n’impressionnent pas les participants !!! L’attention est soutenue, le paysage superbe.

Peu à peu le sentier devient plus aisé. Nous arrivons au col de Ste Colombe (venant de Ballons). Nous amorçons la descente vers ce petit village blotti sous son grand rocher.

Retour tranquille vers le col de Beynaves. Nous nous arrêtons à l’aire de loisirs de la Pineraie, superbe réalisation de circuits aménagés pour les handicapés. Les cerisiers sont  en fleur, le lieu est magnifique.

Nous reprenons « la route » en alternant descentes et faux plat montants, par les gorges de Bagnols. Arrivée à Orpierre  un peu fatigués, nous avons parcouru 19 km et ‘gravi ‘ environ 900 m.

Monique, l’animatrice du jour.

mercredi 23 avril 2014 18:29 , dans avril - mai - juin 2014


LE SERRE DU CHARRON (La Piarre 05) 15 avril 2014 animateur Daniel A.

Les beaux jours sont là, la végétation explose ; c’est beau et ça fait le plus grand bien ; mais le fond de l’air est encore frais et un petit vent accueille notre groupe de 21 randonneurs à la sortie des voitures, un peu au-dessus du village de La Piarre.

Aucune phase d’échauffement, on attaque de suite la montée après avoir traversé le ruisseau sur une passerelle. Les violettes et les coucous nous accompagnent jusqu’au hameau du Château. Puis la montée se fait plus raide (ça s’appelle d’ailleurs la Côte Droite : ça ne s’invente pas !) à travers la forêt de pins qui nous ménage de belles vues sur le Duffre et nous offre 2 ou 3 gentianes printanières.

Quelques croisements de sentiers demandent un peu de vigilance ! Certains auraient tendance à aller toujours tout droit … mais l’animateur veille ! Nous voilà sur la crête et un petit escarpement rocheux nous offre une superbe vue sur le Dévoluy, depuis le plateau de Bure jusqu’à l’Obiou, en passant par les aiguilles de Garnesier et le Grand Ferrand.

Changement de direction au Col des Combes où nous suivons une croupe vers l’ouest. Nous y trouverons un coin abrité du vent pour la pause du midi ; moment toujours agréable !

On repart par une descente bien raide sur le col de Carabès et bien sûr une nouvelle montée pour gagner la crête du Serre du Charron que nous suivrons un moment au milieu d’une belle hêtraie parsemée de résineux ; encore de belles vues sur le Dévoluy. C’est au col du Charron, au pied du Pilon, que nous descendrons le long du torrent de Courenq.

On croisera une vipère ou une couleuvre (les avis sont partagés !) qui appréciait sans doute les premières chaleurs et qui ne s’attardera pas. Par contre, encore un peu tôt pour les morilles !

C’est à Serres que nous boirons un dernier verre ensemble.

13 km, 700 m de dénivelée, 5h

Daniel A.

 Cliquez ici pour aller sur l'album

 

 

 

mardi 22 avril 2014 10:10 , dans avril - mai - juin 2014


Rando du 10 avrril 2014. Sur les vieux sentiers des bergers,animée par Yvette G

 Grand ciel bleu !

Nous sommes 19 à partir à la découverte des sentiers empruntés autrefois par les troupeaux et leurs bergers. Et rien qu’à voir la végétation envahissante de ronces et de genêts, on se rend compte que depuis des années il n’y plus de moutons pour faire le nettoyage : dans le hameau de l’Adret, la « calade » est complètement bouchée, nous la contournons. Elle redevient praticable un peu plus haut et nous nous élevons régulièrement sur ce sentier bordé de beaux chênes. De belles sources en contre bas, utilisées autrefois pour l’irrigation des prés et des jardins.

Nous passons au-dessus de la petite ferme de Combemore ; tiens, le chant du coq, un petit troupeau de chèvres, ferions-nous vraiment un voyage dans le temps ??  Et voici un petit « lac » alimenté par une belle source, rempli de petits poissons. Nous arrivons à la bergerie du Mousteroun : construite autour des années 50, c’était une jolie réalisation pour l’époque et l’endroit, mais forcément bien désuète aujourd’hui. C’est l’occasion d’une pause réparatrice sous les grands chênes.

 Nous avons rejoint la piste qui monte de Montfroc, bordée de pins qui apportent une ombre bienvenue, il fait chaud ! Dernière vraie grimpette et nous atteignons le vaste plateau de Palle, puis le sommet (1484 m). Voyez les photos, on se croirait presque en Mongolie ! Superbe 360°, au sud de la crête de Lure au Ventoux, et au nord vers le Vercors, Dévoluy, Ecrins et Estrop ; au premier plan, les villages des abords de la Méouge : Séderon,  Eygalayes, Lachau, Ballons, Barret sur Méouge.

A peine une petite brise, pas de problème pour un pique-nique au sommet, et comme à l’accoutumée, dans la bonne humeur, agrémenté d’histoires drôles, mêmes inédites …

 Nous entamons la descente en longeant la crête jusqu’à Vente-cul (mais aujourd’hui pas de vent !) ; en face nous avons les lacets du col du Négron.  La descente dans la chênaie sera plus sportive que prévue … à la source de Farcou, tout le monde est rassuré et on devine le petit sentier qui nous ramènera jusqu’en vue du village des Omergues en passant sous « les Roches » et les Mians.

Premières petites fleurs, plusieurs lézards verts de belle taille, mais pas de sangliers … ils sont restés cachés.

 C’est au bistrot de pays que nous terminons cette bonne journée. Merci à toutes et tous et … aux reporters photos.

Données G.P.S.= 13km et 739m de dénivelée. Point le plus haut: 1447m

.Yvette G.

 Cliquez sur le diaporama

Pour accéder à l'album cliquez ici

lundi 21 avril 2014 06:45 , dans avril - mai - juin 2014


8 Avril 2014 : randonnée autour du Col d’Ainac au départ d’Auribeau Animateur : René F

La météo n’étant pas très engageante vers l’ouest de SISTERON, l’animateur tente sa chance vers l’est ! De la Montagne de Chamouse nous passons à la crête de la Fubie qui domine la vallée des Duyes et THOARD

 Le temps est acceptable et nous sommes 23 participants au départ  de la capelle d’AURIBEAU.

Nous partons vers le col St Pierre par une piste offrant de belles vues, notamment sur les Cloches de Barles ! Arrivés au col d’Ainac, nous montons vers le Roudelau où les vaches nous accueillent après la dernière  clôture. Il est 12h30 et les nuages de l’ouest qui nous poursuivent, finissent par nous rattraper. Après encore une petite descente et de nouveau une montée, l’animateur décide l’arrêt casse-croûte sous un ciel de plus en plus couvert et menaçant. Une fine pluie arrive. Pas de sieste mais quand même quelques friandises et digestifs avant de repartir. Là s’arrête le circuit prévu de la randonnée. Nous faisons demi-tour  en passant par le site des Tidalites, curiosité géologique.

La pluie a cessé, le ciel est bleu et vers 15h nous sommes à THOARD, au café de France, attablés devant diverses boissons et une délicieuse tarte au cassis pâtissée par Dolorès.

Mais à THOARD il y a un célèbre magasin à ne pas rater pour les gourmands !!

Malgré ce temps un peu maussade, ce fut une agréable journée, certes écourtée, mais qui s’est très bien terminée 

! Il faut noter que nous étions un mardi, les fanas « charcuteries » comprendrons !!

 

Les photos sont de Françoise, jacqueline, Monique, René et Solveig

  1. 1.     Bilan technique de cette balade écourtée : 13 km – 500 m et 4 heures

mercredi 16 avril 2014 22:03 , dans avril - mai - juin 2014


Tour de la Fayée ,au départ de Chanousse (05) le3 avril 2014 animateur Daniel A.

La météo était assez incertaine voire contradictoire selon les sources, et ce fût un ciel gris constant qui ne nous a pas quittés de la journée.

Chanousse, point de départ de la randonnée, est un petit village perché qui a sans doute été marqué par les guerres au point de nommer ses quelques rues de noms évocateurs : 8 mai 1945, 11 novembre 1918, …

Pas trop le temps de s’échauffer que nous attaquons la pente. Peu après un affût de chasse, il faut être vigilant pour ne pas rater le petit sentier qui quitte la piste sous les pins sylvestres (car malgré qu’ici ça s’appelle la Fayée, nous n’avons pas encore vu un seul hêtre !).

Les sous-bois sont fleuris de primevères, violettes et hépatiques.

Après une traversée, il nous faut encore monter un peu pour atteindre un carrefour de pistes ; belle vue sur les Baronnies vers l’ouest. Notre sentier descend et après un croisement à ne pas rater, nous amène au fond du vallon. C’est par une longue pente ascendante que nous atteindrons le col de Lèbre-Cuite où la vue est belle ; mais le vent nous contraindra à nous installer un peu en dessous pour le pique-nique. Certains ont pu observer 1 hêtre !

Après les douceurs habituelles (habitudes vite prises par les nouveaux !), nous traverserons alors une belle hêtraie sur le versant ouest de la montagne avant de retrouver les pins sylvestres. Une dernière crête, quelques caprices du sentier et nous voilà au-dessus de la Blaisance ; le village n’est plus très loin.

On se permettra même une pose tricot ! (la prochaine fois, on amène les aiguilles !)

11km, 630m de dénivelée, 3h45 ; nous étions 13 pour cette promenade de santé.

Daniel

 Cliquez sur le diaporama pour le plein écran et sur la photo pour accéder à l'album

 Blog de sisteron-rando : Sisteron- Rando, TOUR DE LA FAYEE, 3 avril 2014 animateur Daniel A.

 

 

dimanche 06 avril 2014 20:22 , dans avril - mai - juin 2014


|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à sisteron-rando

Vous devez être connecté pour ajouter sisteron-rando à vos amis

 
Créer un blog